🔥 TOI(T)

On parle souvent de la maison comme d’un second vêtement : comme lui, quoique à un autre niveau, elle protège, elle dissimule, elle assure le bien-être du corps, elle offre un minimum de surface sociale et permet une forme d’expression.

Mona Chollet, Chez Soi, une odyssée de l’espace domestique, p.2, Editions la découverte, Paris, 2015

 

En effet, dans nos maisons mêmes, ne trouvons-nous pas des réduits et, des coins où nous aimons nous blottir? Blottir appartient à la phénoménologie du verbe habiter. N’habite avec intensité que celui qui a su se blottir.

Gaston Bachelard, La poétique de l’espace, p.29, Presses Universitaires de France, Paris 1981